smartialdevalettelogofficielCe nom de « de Valette », qui fut donné à la paroisse, qu’est ce que c’est?

C’est une ancienne maison forte du XIe au XIIe siècle, d’après des restes des premières constructions, avec porte à plein cintre et murs épais de plus de 1 mètre. Cette maison avait été construite dans le vallon, entre Nontron et Saint-Martial, près du pont de Valette, sur le chemin de ladite ville à Brantôme, traversant la Grande-Pouge, sur la colline limitrophe, de l’autre côté de la rivière.

Cette maison forte fut, au XVe siècle, convertie en un moulin qui existe encore: (le moulin de ROUCHILLOU).  Ce fief appartenait au XIVe siècle, et même avant, au seigneur de La BEYTOUR, autre fief noble.

Le 27 Juillet 1433, reconnaissance de rente devant Maître CHARPATEAU notaire, en faveur du monastère de Saint-Pardoux-la-Rivière, par noble Pierre BRUN, seigneur du repaire noble de Valette.

En 1460, Eymard de La PORTE en était seigneur.

Le 14 Janvier 1470 , par acte reçu ROBIN, assence (concession généralement héréditaire de la jouissance d’un bien) du moulin de Valette par noble François de La PORTE.

En 1742, noble Jean de La PORTE rend hommage au Sir d’ALBRET de sa maison de Valette (Doat = nom topographique avec le sens de conduit, canal caractéristique de lamaison près d’un canal).

Le 27 Février 1548, vente par noble Marie de La PORTE et noble François de CONAN, son fils, à messire Jean Le RECLUS, curé d’Abjat, du repaire noble de Valette près de Nontron, ensemble de 12 setiers de froment (mesure de capacité de valeur variable suivant les époques et les régions pour les grains et les matières sèches variant entre 150 et 300 litres environ), 4 setiers méture mesure de Nontron ( pain fabriqué avec plusieurs farines), 32 sols ( ou sou, est une monnaie de l’antiquité et de l’ancien régime dont l’origine est le solidus) et 2 gélines (redevance consistant en poules que les vassaux donnaient au seigneur à Noël) de rente foncière, le tout pour le prix et somme de 26 livres tournois (monnaie de compte valant 240 deniers ou 20 sous, frappée à Tours et utilisée en France sous l’Ancien régime. Elle remplace progressivement la livre parisis à partir du XIIIe siècle et est remplacée par le franc français en 1795).

Dès le 1er juin 1596 et le 29 mai 1610, reçu Le NOBLE et FAVARD, afferme (affermage) du moulin de Valette par Bertrand AUDIER, seigneur de MONTCHEUIL.


©Site officiel de la commune de Saint-Martial de Valette en Périgord vert - https://saint-martial-de-valette.fr

Articles à découvrir:
La piscine de Saint-Martial de Valette – l&r... L'Ovive refait son site internet et nous présente ses tarifs et horaires. Vous y découvrirez également toutes les informations de la piscine de notre ...
La nef de l’Eglise Saint Pierre et Saint Pau... Voici une affiche destinée à faire connaître ce trésor du 17ème siècle qui recouvre la nef de l'Eglise Saint Pierre et Saint Paul de Saint Paul Lizonn...
Actualités en Périgord vert Soyez les bienvenus chers amis du Périgord... Voici une courte liste des nouveaux articles de notre site...
Locations, gites, hébergements de vacances, campin... Extrait de l'ouvrage "Hébergements en Nontronnais" Voici quelques adresses d'hébergements pour vos vacances à Piégut-Pluviers: PIEGUT-PLUVIERS      ...
Le marché aux cèpes de Saint-Saud Lacoussière Saint-Martial-de-valette Le marché aux cèpes de SAINT-SAUD LACOUSSIERE ouvre lundi 20/10/2014. Marché réservé aux propriétaires forestiers ou leurs...