Si Saint-Martial m’était conté, lettre 16

Il y a sans doute des lieux plus bucoliques qu'une déchetterie! Et pourtant, pour arriver à ce ''centre de tri'' --- expression plus positive que le mot précédent--- il nous faut emprunter la jolie route sinueuse de Mareuil, tourner en direction de La Tour Blanche, puis prendre immédiatement à gauche,…

Continuer la lecture

Si Saint-Martial m’était conté, lettre 15

SABOURET C'est un hameau sur un promontoire. Mais il n'y a pas de mer, sinon le flux incessant de camions et voitures venus de Mareuil. Une acropole alors ?  N'exagérons pas. D'ailleurs, il n'y a ni fortification, ni sanctuaire. Son étymologie nous dirige plutôt vers la saveur. . Mais laquelle ? Plusieurs…

Continuer la lecture

Si Saint-Martial m’était conté, lettre 14

Sur la route... ... " Il y a même un four à pain " m'annonce ma fille. Où ? Au Grand Breuil. C'est un joli hameau. J'y cours. Enfin, façon de parler, étant données mes difficultés actuelles à me mouvoir. Mais le transport en voiture jusqu'à cet endroit est déjà…

Continuer la lecture

Si Saint-Martial m’était conté, lettre 13

Sur la route de Chabans... Bien sûr, je fais une halte devant notre église. Pour ma part, elle fut le lieu de bien des célébrations et fêtes familiales. Mais ce que j'ai en tête, c'est la réflexion que me fit, il y a deux ans, le réceptionniste d'un château que…

Continuer la lecture

Si Saint-Martial m’était conté, lettre 12

Sur la route... Je ne sais pas pourquoi, sur cette route pentue qui fait souffrir les chevilles et m'impose quelques haltes pour souffler, je m'obstine, régulièrement, au printemps ou en automne, comme si j'allais à la recherche d'un trésor. Mais quel est-il ? Cette promenade de la vie renouvelée qui…

Continuer la lecture

Si Saint-Martial m’était conté, lettre 11

Sur la route de l'école... Est-ce la rentrée scolaire qui m'interpelle, avec des souvenirs pas si lointains ? Je sors en catimini par le fond de mon jardin, et en me glissant le long de la Gane, puis, après un raidillon qui longe l'ancien presbytère, je continue tout droit, m'intéressant…

Continuer la lecture

Si Saint-Martial m’était conté, lettre 10

Sur la route... Pour introduire mes promenades dans notre commune, j'ai envie de féminiser ce titre d'un ouvrage de Rousseau : '' les rêveries d'une promeneuse solitaire...'' Sur la route de Beauvoir, on dépasse rapidement le monstre de fer qu'est le transformateur. Je suis toujours surprise par la cohabitation de ce…

Continuer la lecture

Si Saint-Martial m’était conté, lettre 9

Sur la route... Notre bourg est vraiment calme. Alors, faisons un rêve, en remontant le temps : La rue principale bruisse de maintes conversations. Ici, en Aquitaine, on sait vivre, on prend le temps de parler. Après avoir laissé à leurs rencontres et bavardages la fontaine et le lavoir, prenons…

Continuer la lecture

Si Saint-Martial m’était conté, lettre 8

Promenade....... sur la route du moulin Dans notre pays tout en collines, marcher sur un terrain plat est chose rare. C'est pourtant possible quand on part de la rue principale pour aller au moulin. On passe devant la porcherie de M° Nicoulaud ; on longe de petits jardins potagers ;…

Continuer la lecture

Si Saint-Martial m’était conté, lettre 7

FÊTES RELIGIEUSES ET PROFANES (suite) LES FÊTES CYCLISTES : Saint Martial s'enorgueillissait de ses courses cyclistes à l’Ascension, en plus de la frairie qui battait son plein. Saint Martial de Valette a été de tous temps un haut lieu du cyclisme en Périgord Vert. C'est aussi le village de la…

Continuer la lecture
Fermer le menu
error: Content is protected !!