ÉGLISE DE ST MARTIAL DE VALETTE  12e siècle

ÉGLISE DE ST MARTIAL DE VALETTE 12e siècle

Saint-martial-histHISTOIRE DES CLOCHES DE ST MARTIAL DE VALETTE
Le 3 aout 1790, à St Martial de Valette, a été baptisée la cloche de la paroisse pesant 387 livres, sous l’invocation de Saint Adrien et de la bienheureuse Marie.
Ce fut M° Thibaut Faurien de Villampré, curé de la paroisse, qui se chargea de la bénédiction.
Mais si St Martial de Valette ( Martial les Eaux, pendant la période révolutionnaire), et un peu le faubourg de Nontron, le 7 avril 1877, deux nouvelles cloches doivent être baptisées, on ne sait trop comment les placer.
M° l’Archiprêtre préside, et, délégué par Monseigneur, prend la parole, puis le célébrant dans sa chape blanche exorcise et bénit le sol et l’eau, lave avec l’aspersoir l’extérieur et l’intérieur des cloches, leur fait au dehors 7 onctions en forme de croix avec l’huile des infirmes et 4 en dedans avec le saint Chrême. Il demande aux parrains les noms qu’ils désirent donner. Il lui est répondu nettement : Immaculée Conception, saint Joseph. L’airain est frappé trois fois avec le battant par le prêtre, les parrains, les marraines. L’encens l’enveloppe, puis une dernière onction.
Ces deux nouvelles cloches ,don généreux de M° de Saint Martin et sa filles, religieuse, Mme de Saint Martin et son fils Thibaud.
N’oublions pas d’ajouter qu’après la cérémonie, suivant la tradition, 50 livres de bonbons furent lancés dans la foules.

La première cloche, a droite en regardant la façade, est ainsi gravée :

« Je m’appelle Marie, en l’honneur de l’immaculée Conception – Paul VI, pape – Jacques patria, évèque de Périgueux – Michel Espitalier, curé –    Parrain : Alain Moreau de Saint-Martin,    Marraine : Mme Veuve Géreaud Moreau de Saint- Martin née Nicole Vauquelin.Fondue pour l ‘église de Saint Martial de Valette,en 1972 par le Maître fondeur BOLLÉE À Orléans ».

La seconde cloche à pour inscription, « En l’honneur de Saint Joseph – Pie IX, pape-N.J.Dabert,évêque de Périgueux-A.L. Rispail, curé – Parrain : M° Philippe Moreau de Saint Martin – Marraine : Mme Soeur Ange-Thérèse, née Marthe-Noélie Moreau de Saint -Martin ».Fondue par le Maïtre fondeur Vauthier à Saint Émilion, gironde en l’an 1877.

LES OFFICIANTS A L’ÉGLISE DE SAINT MARTIAL DE VALETTE

 En 1487, la cure de Saint-Martial-de-Valette, ayant été annexée à celle de Nontron, il n’y a que des vicaires qui officient,
  Pierre GROLHIER,
1597, Jean de La ROUSSARIE,
1623, MONDOT ET GROULHIER,
1677 FAURE,
1680 David de BOISMORAND,
1686, Jean GIROUD,
1688, De PEYMIRAT,
1692, MANCEAU,
1711, CHANCEL,
1738 , Jean GROLHIER,
1747, Pierre DESMAISON,
1756, Jean de LABRUNIE et Jean Louis CROUZETIÉRE,
1784, Thibaud FOURIEN,
1785, Jean de LABRUNIE et Pierre BLANCHETON ancien chanoine de Périgueux, vicaire secondaire de notre commune.

©Site officiel de la commune de Saint-Martial de Valette en Périgord vert - https://saint-martial-de-valette.fr

Articles à découvrir:
L’hiver revient Comment ça "L'hiver revient", on est encore en été ?!!! Pourtant, ne sentez-vous pas que déjà, les matinées sont plus fraiches... Ah les vacances, l...
Un bel article sur Saint-Martial Voici également deux articles de presse publiés dans l'Echo et le Courrier Français par le journaliste Xavier Lavallee en décembre... à propos de la v...
ESPACE ÉCONOMIE EMPLOI du Périgord vert ESPACE ÉCONOMIE EMPLOI du Périgord Vert Une association au service de tous     De l'emploi, de la formation et des entreprises locales Espace...
Si Saint-Martial m’était conté, lettre 22 Lors de mes détours les plus improbables, je passe devant de somptueuses propriétés, non identifiées. Il y a partout de belles demeures dans ce pays...
Si Saint-Martial m’était conté, lettre 13 Sur la route de Chabans... Bien sûr, je fais une halte devant notre église. Pour ma part, elle fut le lieu de bien des célébrations et fêtes familial...
Fermer le menu
error: Content is protected !!