Petites histoires du temps jadis en Dordogne

Les objets de mémoire – lettre 3

Agnès Desages, habitante de Saint-Martial de Valette, nous livre des souvenirs de son enfance à travers ses lettres... Elle prépare également un livre mais c'est une autre hitoire... Nous en reparlerons. Lettre N° 3 Musée... Une collection de roches et de minéraux, complétée par des fossiles et... des bouts de…

Commentaires fermés sur Les objets de mémoire – lettre 3

Les objets de mémoire – lettre 2

Agnès Desages, habitante de Saint-Martial de Valette, nous livre des souvenirs de son enfance à travers ses lettres... Elle prépare également un livre mais c'est une autre hitoire... Nous en reparlerons. Lettre N° 2 Musée Avant que mon musée ne devienne ce qu'il est, c'était l'écurie. De ma vie, je…

Commentaires fermés sur Les objets de mémoire – lettre 2

Les objets de mémoire – lettre 1

Agnès Desages, habitante de Saint-Martial de Valette, nous livre des souvenirs de son enfance à travers ses lettres... Elle prépare également un livre mais c'est une autre hitoire... Nous en reparlerons. Lettre N° 1 J'aime ma maison comme une personne intime. Sans elle, je serais une vagabonde sans toit. Un…

Commentaires fermés sur Les objets de mémoire – lettre 1

Si Saint-Martial m’était conté, lettre 31

En ces jours d'automne, je regrette de ne pas être peintre pour fixer sur ma palette les ors et les pourpres de la forêt. C'est pourtant ce que m'offre mon itinéraire sur la route de Villars. Auparavant, Beauvoir m'impose une halte près de cette belle propriété, afin de m 'emplir…

Commentaires fermés sur Si Saint-Martial m’était conté, lettre 31

Si Saint-Martial m’était conté, lettre 30

Sur la route de Mareuil, comme souvent, je cherche à dénicher des endroits que je connais mal. Avant Rudeau, je bifurque vers Beaussac. Je reste en extase devant la beauté du château, des communs, de l'étang dans lequel il miroite. A l'ombre des bois, dans une nature primitive, je déniche…

Commentaires fermés sur Si Saint-Martial m’était conté, lettre 30

Si Saint-Martial m’était conté, lettre 29

J'ai toujours aimé Abjat ,et je ne sais pas pourquoi. Je vais donc revenir dans ce bourg pour essayer de comprendre. Mais n'est-ce pas d'abord cette route divine, empruntée depuis l'église de Nontron , qui me charme éternellement ? Profond et sévère en hiver, tendre en été, le vallon s'offre…

Commentaires fermés sur Si Saint-Martial m’était conté, lettre 29

Si Saint-Martial m’était conté, lettre 28

''Dans la vallée du Bandiat, on forgeait les canons de Louis XV'', me disait mon grand-père. Et, lorsque j'avais quinze ans, ma grand-mère tenait à me montrer une forge en ruine, près de Javerlhac : c'était Forge Neuve, aujourd'hui très bien restaurée. Il était temps que je complète mon savoir…

Commentaires fermés sur Si Saint-Martial m’était conté, lettre 28

Si Saint-Martial m’était conté, lettre 27

En ces chaudes journées d'été, il n'y a pas que le Grand Etang de Saint-Estèphe pour attirer les visiteurs ! Les promenades aux alentours sont intéressantes ! Comment ai-je pu ignorer jusqu'à ce jour ''  Le moulin de Lapeyre '' ? Je suis surprise d'être accueillie par des personnes que je connais : M° et…

Commentaires fermés sur Si Saint-Martial m’était conté, lettre 27

Si Saint-Martial m’était conté, lettre 26

Je quitte Mareuil pour m'aventurer jusqu'aux confins du Périgord. Je laisse la départementale pour bifurquer à gauche en direction de Sainte-Croix de Mareuil. Mais, très vite, je m'arrête sur le bas-côté, le regard attiré par les ruines d'une église romane, à Saint Priest. Sous un ciel orageux, les murs déchiquetés,…

Commentaires fermés sur Si Saint-Martial m’était conté, lettre 26

Si Saint-Martial m’était conté, lettre 25

Aujourd'hui, comme souvent, je me rends à Vieux-Mareuil en partant de Brantôme, car je vais m'arrêter juste avant le bourg, à droite, devant ce qui fut le berceau de la famille : Un relais de poste du XVII ème siècle nommé ''Les Chambarrières'' avant d'être rebaptisé ''La Charrue'' par les propriétaires…

Commentaires fermés sur Si Saint-Martial m’était conté, lettre 25