Ce fief, ainsi que ceux de Valette et de Montcheuil, avait dû être construit, comme résidence de campagne, par les seigneurs des hôtels et repaires nobles des mêmes noms existant dans le fort de Nontron.

SMDVbandeauancienSAu XIVe siècle, La BEYTOUR appartenait à une famille de ce nom, d’après un acte de 1357, contenant l’appel fait par Jeanne de La BEYTOUR, veuve de Itiers de LISLE, Johanna de Bestouri relicta Iterii de Insula, contre Raoul et Jean de POMPADOUR.
Le 1er avril 1359, partage passé à Nontron entre ladite Jeanne de La BEYTOUR et les dits Raoul et Jean de POMPADOUR.
Au XVe siècle, le fief de La PEYTOUR, ainsi que celui de VALETTE, était aux mains de la famille De La PORTE (d’après certains documents).
Le 11 février 1457, devant VIEILLEMARD, baillette consentie par « nobiliviro Alano de La PORTA, domino de Champnerio et in parte de Bestorii ».
Le 15 Janvier 1470 devant maître ROBIN notaire, bail à cens du MOULIN de VALETTE, par « nobili viro Francisco de La PORTA, domicello et domino de Champnerio de Bestuore de Valeta ».
Le 1er avril 1472 , hommage rendu au seigneur d’ALBRET par Jean de La PORTE, pour sa maison noble de La BEYTOUR et celle de VALETTE.
Le 9 mai 1517, testament d’Alain de La PORTE , fils de Tristan, seigneur de La VALETTE, de CHAMBON, La BEYTOUR.
En 1624, Jacques de CONAN, seigneur de La BEYTOUR,
En 1643, Antoine Du BARRY, écuyer, seigneur de PUYCHENY, La BEYTOUR
Entre 1695 et 1723, Jean Du Barry était seigneur de La BEYTOUR.
Le repaire de La BEYTOUR existait encore aux XVIe et XVIIe siècles, proche et au sud-ouest du bourg, joignant le chemin de ce bourg au village de MASSONNEAU, d’après un acte de rente du 1er Mai 1575, en faveur de Thibaud PASTOUREAU, seigneur de la GRANGE, sur une maison et deux jardins à Saint Martial de Valette, joignant par le haut le chemin par lequel on va dudit bourg au lieu noble de La BEYTOUR, et d’après un autre acte du 14 juillet 1626, reçu par maître GROLHIER, notaire, portant transaction au sujet d’un lopin de champfroid sis près du bourg et confrontant avec le chemin par lequel on va du vieux repaire de La BEYTOUR au village de MASSONNEAU.

 


©Site officiel de la commune de Saint-Martial de Valette en Périgord vert - https://saint-martial-de-valette.fr
Articles à découvrir:
Lutte contre l’évasion fiscale des riches: L... Pendant que nos systèmes sociaux s'effondrent à une vitesse vertigineuse, que nos écoles, nos routes et tout ce qui fait le lien de nos sociétés sont ...
Agnès THROMAS-DESAGES poétesse Saint-Martial de Valette a ses personnages célèbres et nous parlerons pour commencer de Madame Agnès THROMAS-DESAGES qui a écrit des poèmes des année...
Des artistes en Périgord Ce week-end, l'Agence culturelle départementale Dordogne-Périgord propose aux habitants de rencontrer leurs artistes. Initiative intéressante. "Aller...
Ancrage territorial de l’alimentation La proposition de loi visant à favoriser l'ancrage territorial de l’alimentation, a été adoptée en 1ère lecture par l'Assemblée Nationale. Son auteur...
Si Saint-Martial m’était conté, lettre 5 Et si nous allions chez la couturière ?...... Il serait grand temps. Dans un mois, on célèbrera la fête de Pâques. Il faut donc un habit neuf pour h...
Share