Le centre du service national de Limoges vous informe

Le centre du service national de Limoges vous informe

smdv-perigord (7)dLe centre du service national de Limoges nous adresse son dernier encart concernant le recensement, en vue d’effectuer la Journée de défense et de citoyenneté.
Nous constatons que les jeunes n’ont pas toujours le réflexe de se faire recenser dans les délais prévus, ce qui peut les pénaliser pour s’inscrire aux examens et concours soumis à l’autorité publique.
Nous vous informons de la mise en ligne d’une application pour Smartphone destinée à faciliter les démarches et à donner des informations utiles aux jeunes appelés qui vont, ou qui auront réalisé leur JDC.


Une application mobile pour la JDC
Afin d’accompagnerles 780 000 jeunes qui effectuent chaque année leur Journée défense et citoyenneté (JDC), la direction du service national lance son application pour Smartphone destinées à faciliter les démarches et donner des informations utiles aux jeunes appelés qui vont, ou qui auront réalisé leur JDC.
Téléchargeable gratuitement sur Apple Store et sur Android, l’application propose de nombreuses fonctionnalités.

Les jeunes convoqués en JDC peuvent désormais :

– Géo-localiser leur site de JDC, préparer leur itinéraire et calculer leur temps de trajet ;
– Retrouver toutes les informations pratiques sur la JDC et son déroulement (adresse, horaires, pièces à fournir, programme de la Journée…) ;
– Prendre contact facilement avec lecentre du service national dont ils relèvent, pour demanderun changement de date de convocation, évoquer une situation de handicap, etc…) ;
– Obtenir plus d’informations post JDC sur les opportunités de carrières au sein des armées et de la gendarmerie, sur le service civique ou les missions locales.
Ceux qui ne possèdent pas de Smartphone ont toujours la possibilité d’entreprendre leurs démarches de manière « classique » par contact téléphonique auprès du centre du service national dont ils dépendent.

Le développement de cette application s’inscrit dans le cadre de la modernisation de l’action publique qui vise à utiliser davantage les outils numériques dans la relation entre l’administration et les usagers.

La direction du service national porte lelien Armée/Nation et le parcours de citoyenneté qu’elle est chargée d’animer comprend trois étapes :

L’enseignement sur la défense, délivré lors de la scolarité en classes de troisième et de première,
Le recensement citoyen, démarche civique obligatoire à effectuer à partir de 16 ans par les jeunes Français auprès de leurs mairies de résidence,
La journée défense et citoyenneté qui donne, entre autre, accès aux examens (scolaires) aux concours de la fonction publique, au permis de conduire des automobiles.

Plus d’informations sur: www.defense.gouv.fr/jdc


©Site officiel de la commune de Saint-Martial de Valette en Périgord vert - https://saint-martial-de-valette.fr

Articles à découvrir:
Si Saint-Martial m’était conté, lettre 9 Sur la route... Notre bourg est vraiment calme. Alors, faisons un rêve, en remontant le temps : La rue principale bruisse de maintes conversation...
L’Echo Dordogne et le journal Sud-ouest parl... Le journal l'Echo, dans sa version papier du dimanche 8 novembre 2015, a publié un article sur notre école de Saint-Martial de Valette et les investis...
Théâtre à St Paul Lizonne SAMEDI 7 NOVEMBRE 20h précise. Adulte : 10 € 12 à 16 ans : 3 € Spectacle à partir de 12 ans Réservation au : 06 88 21 78 37 Très récemment, vous ave...
Radio France à Saint-Martial de Valette France Bleu Périgord nous rend visite pour un jeu et nous les remercions vivement. Cette radio est écoutée par de nombreux Saint-Martialais et nous so...
Le cuir en Périgord vert Quatre villes : Montbron, Nontron, Saint-Junien et Saint-Yrieix, de Charente, Dordogne et Haute-Vienne et le Parc naturel régional Périgord-Limousin, ...
Fermer le menu
error: Content is protected !!
RECENSEMENT DE LA POPULATION DE SAINT-MARTIAL-DE-VALETTE
Si Saint-Martial m’était conté, lettre 23
Appel à témoignage – Histoire de lait au Châtelet
Si Saint-Martial m’était conté, lettre 28
Arnaque aux offres d’emplois
Fermer