dordogne-perigord-vert-france (125)Il existe dans le bourg de St Martial-de-Valette, une petite chapelle dédiée à Sainte-Anne, mais qui l’aurait été à Notre-Dame.

D’après un document tiré de la liève (récapitulatif) des rentes de 1487 appartenant à Hélie de Conan. «  Jean Guyonnet et ses frères reconnaissent tenir noble homme Hélie de Conan, seigneur de Rappevache, certaine murailles et un pré joignant ensemble en le bourg de Saint-Martial-de-Valette, confrontant d’un côté au chemin public qu’on va de l’église du-dit Saint-Martial à la chapelle de Notre-Dame de-Saint-Martial. »

Il y avait, dans l’église paroissiale, un autel dédié à Sainte-Anne, ainsi qu’il résulte d’un testament du 9 août 1723, par lequel Anne-de-Labrousse, veuve Favard, légua 16 livres à la réparation de l’église de Saint-Martial-de-Valette et de l’autel de Sainte Anne. Ce qui exclut l’existence d’une chapelle particulière et explique la possibilité d’une confusion. En 1770, elle servait de grange.

Le bâtiment de cette petite chapelle existe encore et sa porte à plein cintre remonte au XII et XIII ème siècle, époque à laquelle la chapelle devait être desservie par un reclus ou un recluse, auquel Itier-de-Magnac légua, par son testament du 15 octobre 1271, six deniers. Aujourd’hui elle est une habitation privée.

Parmi les autres bienfaiteurs des églises de Saint-Martial-de-Valette un autre membre de cette famille, Itier-de-Magnac, d’après un testament du 30 Septembre 1352, lègue à l’église de Saint-Martial-de-Valette une livre de cire et six deniers pour oblation. (La famille de Magnac possédait des rentes sur la paroisse de Saint-Martial-de-Valette : « 1299, hommage à Ytier-de-Maignac par Haine, relicte d’Aymery-de-Montfrebuo, donzel de Nontron, de ce qu’ils tenaient au village de La Figlaria, paroisse de Saint-Martial-de-Valette et de Saint-Front-de-Champniers. En 1357, hommage au même par Geoffroy Dubois, donzel du mas de Lajuglaria, paroisse de Saint-Martial-de-Valette. En 1264, arrentement (action de donner) par Guy et Emery Paute de la Borderie de l’Albanie, paroisse de Saint-Martial-de-Valette et de Saint-Front-de-Champniers, pour seize sols et deux sestiers d’avoine. »

Un autre bienfaiteur, messire Albert, docteur en théologie, curé de Nontron et de Saint-Martial-de-valette, lequel dans son testament du 22 octobre 1733, déclare « Avoir reçu 18 à 20 livres léguées à l’église de Saint-Martial-de-Valette, dont il entend être déchargé, attendu qu’il a donné à cette église un calice d’argent pour l’achat duquel Monsieur Moreau, juge de Saint-Martial-de-valette, donna un écu de 3 livres et une autre personne 20 sols. De plus le testateur a fait paver la dite église de carreaux de terre cuite et a fourni considérablement à la réfection des cloches et à plusieurs autres réparations, plus diverses fournitures de livres et de linge »

 


©Site officiel de la commune de Saint-Martial de Valette en Périgord vert - https://saint-martial-de-valette.fr
Articles à découvrir:
Les sondages de Saint-Martial Nouveaux sondages: Dans le souci exclusif de donner la parole à tous les habitants de notre petite commune, nous vous proposons quelques sondages s...
Devenir membre du comité des fêtes Le comité des fêtes de Saint-Martial de Valette recherche des volontaires bénévoles. Il n'est plus possible de poursuivre les activités du comité des...
Carte des monuments nationaux Voici la carte complète des monuments nationaux. Elle se présente avec un focus sur notre pays Nontronnais mais vous pouvez facilement l'agrandir et l...
Si Saint-Martial m’était conté, lettre 2 Lettre 2 Lettre écrite à M° le maire (Alain LAGORCE), le 12 janvier 2015 par Madame DESAGES Agnès habitant le bourg de Saint Martial de Valette. M...
Le saviez-vous ? Pour ceux qui s'intéressent aux constructions humaines, voici quelques petites informations.. Le viaduc a une longueur est 188,50m avec une pente de ...