Si Saint-Martial m’était conté, lettre 22

Si Saint-Martial m’était conté, lettre 22

smdv-perigord (8)

Lors de mes détours les plus improbables, je passe devant de somptueuses propriétés, non identifiées. Il y a partout de belles demeures dans ce pays ! Toutes mériteraient d’être signalées. Mais on comprend que les heureux propriétaires préservent le secret de leurs cachettes.

Parce que ma kiné habite par là-bas, je pousse ma curiosité jusqu’à Saint Crépin de Richemont.

Je me gare sur le parking qui jouxte la mairie.

Je vois avec plaisir qu’ici on a su conserver la bascule publique qui servait autrefois à peser les bestiaux sur le champs de foire.

Tout près, il y a aussi un ancien puits public.

On remarque dans ce village de très belles maisons et de plus modestes, mais bien restaurées. Il semble qu’une même famille se partage les plus nobles. Quelle chance de pouvoir assurer la continuité des générations en un même lieu !

En partant, je longe le château de Richemont. Mais je laisse aux historiens le manoir de Pierre de Bourdeilles et de ses descendants. Je longe la propriété sur une route étroite qui n’est qu’une succession de nids-de-poule, pour aboutir, en bout de chemin, au lieu-dit  »les Baléares » – non, je n’invente pas ! –  qui, au milieu des champs, offre l’un d’eux à une décharge de voitures.

C’est ainsi que se côtoient, dans un même périmètre, des lieux prestigieux et d’autres sordides, des maisons élégantes et d’autres négligées. Mais dans l’ensemble, que de bonnes surprises quand on s’égare dans nos contrées !

Agnès DESAGES


©Site officiel de la commune de Saint-Martial de Valette en Périgord vert - https://saint-martial-de-valette.fr

Fermer le menu
error: Content is protected !!
Les meilleures adresses en Périgord vert
Avis aux propriétaires forestiers de Saint-Martial
L’EVENEMENTIEL EN NONTRONNAIS – 2014
Petite et grande histoire du domaine Le Claud
Quelques fonds d’écran campagne
Fermer