SYNTHÈSE DES CONSTATS ET PROPOSITIONS  RÉSULTANT DES 4 RÉUNIONS SUR LE RENOUVELLEMENT DU PROJET DE TERRITOIRE DU PAYS

Léguillac, Ribérac, Thiviers, et Saint-Martial-de-valette  – RÉUNION DU 30 JUIN 2014 A SAINT-MARTIAL-DE-VALETTE

Etaient présents pour les communes suivantes,

Saint-Martial-de-Valette :  BAYLET Gérard, adjoint

Nontron :    LALANNE Jean , adjoint,M° CARABIB Erwan, DENNERY Agnès, HOUMEAU Sylvie, VEDRENNE Françoise

Abjat-sur-Bandiat  :   EON Maloue, LEPAPE Claire, PENEAU Karine

Augignac:    BARTEAU Etienne

Bussière-Badil :   GARROS Brigitte, PABOIS Dominique

Etouars :   BERNARD Francine

Piégut-Pluviers:  DIONNEAU Sylvain

Saint Estèphe:  DIONNEAU Maxime , Mad DAOUX Cathy

Teyjat  :   WAREMBOURG Jean Marc

Varaignes :  CHASSAGNE Elisabeth , MAGNE Christian, RIBEYROL Jean Claude, VAN DER WEIJ Pierre

 3L’objectif de cette rencontre réunissant les membres et amis du Conseil de Développement, était double :

           – D’une part, recueillir des idées et propositions dans le cadre du renouvellement du Projet de Territoire engagé par le Pays Périgord Vert.  En effet, le Conseil de Développement , organe consultatif lié au Pays par convention, a des missions de conseil, d’avis, ainsi que d’évaluation et propective, qu’il souhaite exercer de façon collective.

           – D’autre part, recueillir des idées et propositions sur l’évolution du Conseil de Développement dans son organisation et son fonctionnement, pour qu’il soit un lieu véritable de démocratie participative.

Le Pays Périgord Vert, constat et propositions.

Un large consensus est apparu sur les points forts : ce qu’on aime en Périgord Vert : une nature préservée, une biodiversité importante, un potentiel agricole et forestier, une présence active et variée de l’artisanat lié à l’habitat et de l’artisanat d’art, un patrimoine de qualité, des jeunes prêts à s’installer grâce à une certaine accessibilité du foncier,un désir d ‘échanges, de dialogue, un tissu associatif très développé, une population diversifiée accueillante, d’origines diverses, avec des regards différents et des échanges fructueux. Le café associatif de LEGUILLAC est cité plusieurs fois en exemple.

Le constat était plus nuancé sur les faiblesses,les uns déplorant le vieillissement de la population, le manque de logement locatifs et de transports en commun, l’absence d’une « ville locomotive » et de bourgs animés, peu d’échanges inter-générationnels, le manque de lieux d’échanges et d’animation pour les adolescents. Manque de communication entre les associations et les informations circulent mal.

De ce constat découlent des propositions à retenir et à approfondir.

1°) Faire de NONTRON une ville locomotive pour le tourisme. La ville est remarquable, de part de sa géographie et son patrimoine historique, qui malheureusement n’est pas valoriser à sa juste valeur….. peut-être par manque de moyens, mais il faut aussi une volonté politique du changement. Montrer qu’au Nord de Brantôme il y a aussi des choses à faire, à voir, à découvrir et à admirer.

2°)Fédérer les sites et acteurs. Créer de la cohérence, du partenariat, mettre en réseau les acteurs culturels….au moins pour leur communication…. Proposer des lieux où ils puissent travailler ensemble.

3°) S’intéresser plus à la jeunesse, par l’intermédiaire des réseaux sociaux qui sont leur mode d’expression, recueillir leurs propositions les intéresser aux échanges inter-générationnels.

4°) Compenser les difficultés de déplacement dans l’espace par d’avantage d’échange virtuels ou de proximité.

5°) Il y a des maisons vides, même appartenant aux collectivité locales : s’en servir pour organiser la mixité sociale ou inter-générationnelle et créer des ateliers pour artistes, artisans, jeunes entreprises.

6°) Développer les groupements pour la vente directe, soutenir la culture bio.

7°) Miser sur la transition énergétique , revitaliser les entreprises innovantes, construire une identité écologique du territoire.

8°) Avoir une meilleure communication, car ce qui se fait de positif reste très confidentiel. Faire savoir ce que l’on fait.

9°) Imaginer et développer des projets fédérateurs, mobilisateurs.

10°) Réunir à l’échelle intercommunales les acteurs locaux pour les écouter, savoir leurs besoins, leurs idées, et les rendre interactifs.

Et pour le Conseil de Développement ?

1°) Tout ce qui s’est dit sur la création des liens est bien dans les objectifs, compétences et missions du Conseil de Développement (animation et lien social).

2°) Il faut élargir les bases : écrire à toutes les associations pour leur demander de nous inviter à venir les rencontrer. Faire de l’entrisme (stratégie d’organisation qui consiste à faire entrer de manière concertée des membres d’une organisation dans une autre organisation aux idées proches, mais concurrentes) , dans les organismes existants pour leur faire partager nos objectifs. Créer des partenariats.

3°) L’idée d’un café ambulant qui irait dans chaque communauté de commune pour inviter les élus , les associations locales, les habitants, à boire un verre et discuter des projets qui les concerne.

4°) Faire de l’éducation populaire dans les cafés, les fêtes, construire des »arbres à rêves ».

5°) Aller à la pêche aux idées : Le Conseil de Développement doit-il donner des axes, une thématique centrale, ou préparer plusieurs thèmes sur lesquels on se questionnerait ?

6°) Être un modèle de démocratie participative.Rendre les membres du Conseil de Développement réellement actifs sur des projets.

Beaucoup de questions

Comment réfléchir plus en avant sur la façon concrète de s’adresser aux jeunes, de développer le lien inter–générationnel ?

Comment créer des partenariats inter-associatifs sur des projets ?

Comment conjuguer l’envoi d’impulsions par le Conseil d’Administration et comment la remontée des idées et des projets peut se faire vers le Conseil d’Administration.

Comment le C.A. , aujourd’hui seul lieu de décision, peut-il associer les membres à la prise de décision ?.

Comment donner envie de nous rejoindre aux citoyens qui ont un désir d’action et d’implication ?

La prochaine réunion : l’Assemblée Générale aura lieu le 9 octobre, avec présentation de l’évolution du Conseil de Développement pour une meilleure efficacité.

PUB

©Site officiel de la commune de Saint-Martial de Valette en Périgord vert - https://saint-martial-de-valette.fr
Articles à découvrir:
Rechercher Saint-Martial sur Google Le contenu du site de Saint-Martial est indexé par Google et vous pouvez effectuer une recherche précise d'informations dans la fenêtre ci-dessous: ...
Si Saint-Martial m’était conté, lettre 14 Sur la route... ... " Il y a même un four à pain " m'annonce ma fille. Où ? Au Grand Breuil. C'est un joli hameau. J'y cours. Enfin, façon de parler,...
Gites, logis, campings, maisons d’hôtes, hôt... Extrait de l'ouvrage "Hébergements en Nontronnais" Voici quelques adresses d'hébergements pour vos vacances à : MARVAL MARVAL (87440)               ...
Vente sur appel d’offres La direction départementale des finances publiques de la Dordogne propose une vente sur appel d'offres pour les biens ci-dessous:
L’hôpital de Nontron en chiffres ACTIVITÉ DU CENTRE HOSPITALIER DE NONTRON Place de l'établissement dans l’environnement sanitaire. Troisième sous-préfecture de la Dordogne, Non...