smdv-perigord (8)FÊTES RELIGIEUSES ET PROFANES (suite)

LES FÊTES CYCLISTES :

Saint Martial s’enorgueillissait de ses courses cyclistes à l’Ascension, en plus de la frairie qui battait son plein.
Saint Martial de Valette a été de tous temps un haut lieu du cyclisme en Périgord Vert.
C’est aussi le village de la famille DUTERTRE dont les garçons : Daniel, Guy, Gérard, Michel et Patrick ont pratiqué la compétition cycliste.
Mais saviez-vous que le bourg eut les honneurs du Tour de France ?

-En 1967, le 20 juillet lors de l’étape Bordeaux-Limoges, le Suisse Bingelli avait grappillé quelques points dans la côte du Moulin Blanc. Jean Stablinski gagnait l’étape et Roger Pingeon restait en jaune.

-En 1977, le 7 juillet, dans la même étape, la victoire de Jan Raas et maillot jaune pour l’allemand Dietrich Thurau.

-En 1985, le 19 juillet lors de l’étape Montpon-Limoges, victoire de Johann Lammerts, et Bernard Hinault est en jaune.

-En 1994, le 10 juillet dans l’étape Poitiers-Trélissac, victoire de Bo Hamburger, Johan Museeuw conserve le maillot jaune.

-En 1995, le 21 juillet lors de l’étape Montpon-Limoges, en souvenir de Fabio Casartelli, (décédé d’une chute de vélo dans la descente du col de Portet-d’Aspet), Armstrong gagna l’étape, Michel Indurain est maillot jaune.

Une autre date importante à Saint Martial de Valette, le 29 mai 1960 : 8e Prix Pierre Dumas, épreuve qualificative au championnat du Limousin. Record de primes pulvérisé. Succés considérable, plus de 5000 spectateurs.

C’est en retrouvant des cyclistes en plastique au grenier, parmi nos jouets d’autrefois, que je me rappelai comment mes frères s’amusaient, enivrés par la vision du tour.
C’était au temps où n’existait pas encore la déviation.
Imaginez donc, dans la rue principale du bourg, notre  »grand ‘ Rue » pourtant si étroite, d’abord la caravane du tour, les hauts-parleurs tonitruants, les prospectus et menus cadeaux lancés à la volée et sur lesquels on se ruait. Et puis, en un temps toujours trop court, à la rapidité de l’éclair, le peloton, dont la majorité des participants avaient tendance à aller dans le mur, du côté de la boite à lettres, avant de virer à droite au dernier moment !
Encore quelques retardataires. On entendait les spectateurs crier  »Anquetil » ou  »Poulidor  ».
La fête finie, restait l’honneur de cet événement sportif entre nos murs.

AGNÉS DESAGES.

Merci à La-Dordogne-Cycliste, M° Bernard PECCABIN,

©Site officiel de la commune de Saint-Martial de Valette en Périgord vert - https://saint-martial-de-valette.fr
Articles à découvrir:
Fronton de la mairie Installation des devises de la république sur le fronton de la mairie... En ces temps troublés, ce petit rappel n'est pas de trop...
Si Saint-Martial m’était conté, lettre 15 SABOURET C'est un hameau sur un promontoire. Mais il n'y a pas de mer, sinon le flux incessant de camions et voitures venus de Mareuil. Une acropo...
Sondages à Saint-Martial Nous souhaitons connaître l'opinion des habitants de Saint-Martial sur de nombreux sujets. Comme nous ne pouvons pas toujours vous rencontrer aussi so...
Pourquoi les Maires Ruraux de France se mobilisent Nous recevons ce jour une lettre nous expliquant pourquoi les Maires Ruraux de France se mobilisent et dénoncent le "Projet de loi de Nouvelle Organis...
Charlie et nous Nous ne sommes pas grand chose...  Nous ne sommes que quelques centaines d'habitants d'une commune du Périgord vert. Loin des médias, loin des poli...
Share