Grippe aviaire en Dordogne

Grippe aviaire en Dordogne

Flyer_Mesures_Basse_Cour

Les autorités sanitaires et vétérinaires françaises sont depuis plusieurs semaines très attentives à l’évolution de la situation sanitaire internationale en matière d’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP). Cette situation ne cesse d’évoluer et outre de multiples foyers déclarés tout d’abord en Russie et au Kazakhstan, puis en Israël, les autorités sanitaires néerlandaises ont notifié le 21 octobre un cas dans l’avifaune sauvage dans la région d’Utrecht concernant des cygnes tuberculés. Depuis ce foyer, on a dénombré plus de 130 cas dans les pays-bas et en Allemagne et quelques cas en Angleterre dont plusieurs en élevage de rente dans ces trois pays.

Après plusieurs pays du Nord de l’Europe, la France a détecté un foyer d’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) de souche H5N8 en Haute-Corse. Le cas a été identifié dans le rayon animalerie d’une jardinerie située à proximité de Bastia, suite à la constatation de mortalités anormales parmi les volailles détenues. Tous les oiseaux ont été euthanasiés.

Compte tenu du risque d’introduction du virus de l’IAHP via l’avifaune sauvage sur le territoire national, le Ministre de l’Agriculture a décidé par arrêté du 16 novembre, de relever le niveau de risque au niveau “Elevé” (Arrête en PJ)

L’élévation du niveau de risque induit l’application de mesures de prévention réglementées. La DDCSPP a informé les éleveurs professionnels de l’obligation de mettre en place ces mesures.

Il est demandé aux maires de l’ensemble des communes du département :

  • de signaler à nos services les éventuelles mortalités récurrentes en faune sauvage
  • de préparer le recensement des détenteurs de volailles hors professionnel en cas de crise “Influenza aviaire” en remettant à jour les listes établies fin 2015.
  • d’interdire le rassemblement d’oiseaux (foires, marchés, expositions, ….). Par rassemblement, on entend tout regroupement de plus d’un exposant ou présence d’un exposant avec des volailles de différents élevages
  • de bien vouloir informer tous les détenteurs de volailles non professionnels (basses-cours)

o    d’assurer soit la claustration des animaux soit la mise sous filets

o    d’assurer la surveillance clinique quotidienne des animaux

L’objectif est d’empêcher également les contacts entre les oiseaux domestiques et ceux de la faune sauvage.

AM_Niveau_Risque_Eleve_20201116

Votre avis compte
Note: 5 / 5

Fiche de recensement des oiseaux détenus


©Site officiel de la commune de Saint-Martial de Valette en Périgord vert - https://saint-martial-de-valette.fr

#saintmartialdevalette

Articles à découvrir


Rechercher dans Google qui référence le site de Saint-Martial... et des millions d'autres:

Partagez, faites connaître le Périgord vert...