Tag: histoire (page 1 of 10)

Le saviez-vous ?

saint-martial-de-valette-cartes-postales-anciennesPour ceux qui s’intéressent aux constructions humaines, voici quelques petites informations..

Le viaduc a une longueur est 188,50m avec une pente de 1 % et une courbe de 360 m de rayon. Sa hauteur par rapport au Bandiat est de 29 m, mais si on rajoute les fondations il est à 37 m. Il a 7 arches de 18 m d’ouverture, les voûtes à la clef ont 90 cm d’épaisseur. L’étanchéité est assurée par un enduit de chaux de 8 cm plus une couche de goudron de houille de 1,5 cm. Une partie métallique de 8 m de long, le relie à la gare.

Le pont de la route de Villars a une longueur est de 36 m avec une ouverture de 24 m. Sa largeur est de 5 m. Sa voute a une forme d’ellipse.

Le tunnel de Nontron fut construit en partie par l’entreprise Godbarge le 27 juin 1882, mais il fut commencé par l’entreprise Cartier en 1882 qui abandonna le projet presque immédiatement. Il mesure 444 m de long et comporte une courbe de 500 m de rayon sur les derniers 78 m en direction de Saint Pardoux la Rivière.

Le tunnel est percé selon une méthode dite belge, c’est à dire que l’on creuse une galerie de mine de 2 X2 de section sur toute sa longueur, puis on procède à l’abattage aux dimensions du tunnel. Un revêtement maçonné de 80 cm sous terre si le terrain est meuble, si le terrain est rocheux ce revêtement est de 40 cm. Pour étancher la voûte on coule un enduit de chaux, mais si le terrain est très humide on pose des plaques de zinc ou de plomb. On creuse des caniveaux sur le sol pour recueillir les eaux d’infiltration. Si le tunnel est très long on creuse sur tout le parcours des puits verticaux descendant au niveau de la galerie. Le tunnel de Nontron n’a aucun puit creusé. Aux sorties du tunnel il est gravé une date : 1883, c’est la date de l’achèvement.

©Site officiel de la commune de Saint-Martial de Valette en Périgord vert - https://saint-martial-de-valette.fr
Share

Si Saint-Martial m’était conté, lettre 16

smdv-perigord (8)Il y a sans doute des lieux plus bucoliques qu’une déchetterie!

Et pourtant, pour arriver à ce  »centre de tri » — expression plus positive que le mot précédent— il nous faut emprunter la jolie route sinueuse de Mareuil, tourner en direction de La Tour Blanche, puis prendre immédiatement à gauche, passer devant une scierie : Ah, ce Périgord vert qui regorge d’arbres et en abandonne à la scie !

Enfin, sur la droite, une portion de route ombragée jusqu’au lieu-dit de recyclage.

A moins de bifurquer vers la Guizardie, hameau qui protège en son sein une entreprise de constructions métalliques : Heureux mariage entre d’humbles maisons anciennes et la modernité des locaux professionnels de la dite entreprise.

Mariage réussi ?

Ne le dites pas trop…. vous feriez des envieux !

Agnès DESAGES

©Site officiel de la commune de Saint-Martial de Valette en Périgord vert - https://saint-martial-de-valette.fr
Share

Si Saint-Martial m’était conté, lettre 15

smdv-perigord (8)SABOURET

C’est un hameau sur un promontoire. Mais il n’y a pas de mer, sinon le flux incessant de camions et voitures venus de Mareuil.

Une acropole alors ?  N’exagérons pas. D’ailleurs, il n’y a ni fortification, ni sanctuaire.

Son étymologie nous dirige plutôt vers la saveur. .

Mais laquelle ?

Plusieurs accès mènent à Sabouret. On peut emprunter le chemin du lavoir et descendre par un autre.

Cet endroit à part était considéré autrefois comme le parent pauvre, car il ne jouissait pas des commodités du bourg. Et pourtant, c’est une richesse naturelle puisqu’il couve une source, alimente la Gane, et crée un jaillissement pérenne dans la fontaine de St Martial.

Autrefois isolé, ce hameau apparaît aujourd’hui comme un havre de paix par rapport à l’agglomération.

Enfin, pas tout-à-fait car, sur son versant nord, la carrière offre un trou béant dans la colline avec le bruit continu de l’extraction les jours de semaine.

L’exploitation du sol calcaire nous rappelle que nous sommes encore dans le Périgord blanc sur un plan géologique, la frontière limousine se faisant à Augignac sur un sol granitique.

Alors, pauvre ou riche, Sabouret ?

Selon l ‘époque et le moment.

Soyons fiers de le compter dans notre commune.

Agnès DESAGES

©Site officiel de la commune de Saint-Martial de Valette en Périgord vert - https://saint-martial-de-valette.fr
Share
Older posts

© 2017 Saint-Martial de Valette

Theme by Anders Noren... Site réalisé par mcmg.bizUp ↑