Petites histoires du temps jadis en Dordogne

Si Saint-Martial m’était conté, lettre 30

Sur la route de Mareuil, comme souvent, je cherche à dénicher des endroits que je connais mal. Avant Rudeau, je bifurque vers Beaussac. Je reste en extase devant la beauté du château, des communs, de l'étang dans lequel il miroite. A l'ombre des bois, dans une nature primitive, je déniche…

Continuer la lecture

Si Saint-Martial m’était conté, lettre 29

J'ai toujours aimé Abjat ,et je ne sais pas pourquoi. Je vais donc revenir dans ce bourg pour essayer de comprendre. Mais n'est-ce pas d'abord cette route divine, empruntée depuis l'église de Nontron , qui me charme éternellement ? Profond et sévère en hiver, tendre en été, le vallon s'offre…

Continuer la lecture

Si Saint-Martial m’était conté, lettre 28

''Dans la vallée du Bandiat, on forgeait les canons de Louis XV'', me disait mon grand-père. Et, lorsque j'avais quinze ans, ma grand-mère tenait à me montrer une forge en ruine, près de Javerlhac : c'était Forge Neuve, aujourd'hui très bien restaurée. Il était temps que je complète mon savoir…

Continuer la lecture

Si Saint-Martial m’était conté, lettre 27

En ces chaudes journées d'été, il n'y a pas que le Grand Etang de Saint-Estèphe pour attirer les visiteurs ! Les promenades aux alentours sont intéressantes ! Comment ai-je pu ignorer jusqu'à ce jour ''  Le moulin de Lapeyre '' ? Je suis surprise d'être accueillie par des personnes que je connais : M° et…

Continuer la lecture

Si Saint-Martial m’était conté, lettre 26

Je quitte Mareuil pour m'aventurer jusqu'aux confins du Périgord. Je laisse la départementale pour bifurquer à gauche en direction de Sainte-Croix de Mareuil. Mais, très vite, je m'arrête sur le bas-côté, le regard attiré par les ruines d'une église romane, à Saint Priest. Sous un ciel orageux, les murs déchiquetés,…

Continuer la lecture

Si Saint-Martial m’était conté, lettre 25

Aujourd'hui, comme souvent, je me rends à Vieux-Mareuil en partant de Brantôme, car je vais m'arrêter juste avant le bourg, à droite, devant ce qui fut le berceau de la famille : Un relais de poste du XVII ème siècle nommé ''Les Chambarrières'' avant d'être rebaptisé ''La Charrue'' par les propriétaires…

Continuer la lecture

Si Saint-Martial m’était conté, lettre 24

Pour aller à Champagnac-de-Belair à partir de Saint-Pardoux, on passe par un pays plat, celui de Saint-Front-La-Rivière, si plat que l'on ne voit pas tout d'abord son château. Or, renseignements pris à l'entrée auprès d'un menuisier, c'est une énorme bâtisse, avec une tour imposante, qui fut construite sous Richard Coeur…

Continuer la lecture

Si Saint-Martial m’était conté, lettre 23

Je pars à Saint-Pardoux-La-Rivière, par une jolie route sinueuse, qui pourtant a réduit le nombre de ses tournants ces vingt dernières années. Une cousine m'y attend. Elle est la descendante du fondateur des tanneries, Alphonse Chamont. Nous avons décidé de nous rendre à l'usine, qui a changé de propriétaire mais…

Continuer la lecture

Si Saint-Martial m’était conté, lettre 22

Lors de mes détours les plus improbables, je passe devant de somptueuses propriétés, non identifiées. Il y a partout de belles demeures dans ce pays ! Toutes mériteraient d'être signalées. Mais on comprend que les heureux propriétaires préservent le secret de leurs cachettes. Parce que ma kiné habite par là-bas,…

Continuer la lecture

Si Saint-Martial m’était conté, lettre 21

S'il y a des aménagements qui défigurent des sites naturels, ce n'est pas le cas pour le Grand Etang de Saint-Estèphe qui mérite un exposé à lui tout seul. Mes premiers souvenirs s'attachent au plus vieux de mes albums : 1944 - Photo un peu sombre par une journée d'hiver,…

Continuer la lecture
Fermer le menu
error: Content is protected !!