Petites histoires du temps jadis en Dordogne

Si Saint-Martial m’était conté, lettre 28

''Dans la vallée du Bandiat, on forgeait les canons de Louis XV'', me disait mon grand-père. Et, lorsque j'avais quinze ans, ma grand-mère tenait à me montrer une forge en ruine, près de Javerlhac : c'était Forge Neuve, aujourd'hui très bien restaurée. Il était temps que je complète mon savoir…

Continuer la lecture

Si Saint-Martial m’était conté, lettre 27

En ces chaudes journées d'été, il n'y a pas que le Grand Etang de Saint-Estèphe pour attirer les visiteurs ! Les promenades aux alentours sont intéressantes ! Comment ai-je pu ignorer jusqu'à ce jour ''  Le moulin de Lapeyre '' ? Je suis surprise d'être accueillie par des personnes que je connais : M° et…

Continuer la lecture

Si Saint-Martial m’était conté, lettre 26

Je quitte Mareuil pour m'aventurer jusqu'aux confins du Périgord. Je laisse la départementale pour bifurquer à gauche en direction de Sainte-Croix de Mareuil. Mais, très vite, je m'arrête sur le bas-côté, le regard attiré par les ruines d'une église romane, à Saint Priest. Sous un ciel orageux, les murs déchiquetés,…

Continuer la lecture

Si Saint-Martial m’était conté, lettre 25

Aujourd'hui, comme souvent, je me rends à Vieux-Mareuil en partant de Brantôme, car je vais m'arrêter juste avant le bourg, à droite, devant ce qui fut le berceau de la famille : Un relais de poste du XVII ème siècle nommé ''Les Chambarrières'' avant d'être rebaptisé ''La Charrue'' par les propriétaires…

Continuer la lecture

Si Saint-Martial m’était conté, lettre 24

Pour aller à Champagnac-de-Belair à partir de Saint-Pardoux, on passe par un pays plat, celui de Saint-Front-La-Rivière, si plat que l'on ne voit pas tout d'abord son château. Or, renseignements pris à l'entrée auprès d'un menuisier, c'est une énorme bâtisse, avec une tour imposante, qui fut construite sous Richard Coeur…

Continuer la lecture

Si Saint-Martial m’était conté, lettre 23

Je pars à Saint-Pardoux-La-Rivière, par une jolie route sinueuse, qui pourtant a réduit le nombre de ses tournants ces vingt dernières années. Une cousine m'y attend. Elle est la descendante du fondateur des tanneries, Alphonse Chamont. Nous avons décidé de nous rendre à l'usine, qui a changé de propriétaire mais…

Continuer la lecture

Si Saint-Martial m’était conté, lettre 22

Lors de mes détours les plus improbables, je passe devant de somptueuses propriétés, non identifiées. Il y a partout de belles demeures dans ce pays ! Toutes mériteraient d'être signalées. Mais on comprend que les heureux propriétaires préservent le secret de leurs cachettes. Parce que ma kiné habite par là-bas,…

Continuer la lecture

Si Saint-Martial m’était conté, lettre 21

S'il y a des aménagements qui défigurent des sites naturels, ce n'est pas le cas pour le Grand Etang de Saint-Estèphe qui mérite un exposé à lui tout seul. Mes premiers souvenirs s'attachent au plus vieux de mes albums : 1944 - Photo un peu sombre par une journée d'hiver,…

Continuer la lecture

Si Saint-Martial m’était conté, lettre 20

Je reprends la route de Mareuil, que je quitte, quelques kilomètres plus loin, en direction des Bernardières. Je connaissais l'existence du château, mais pas du hameau. C'est une route étroite, en mauvais état, qui m'y conduit. Au milieu des bois, sous un ciel maussade, une impression un peu dérangeante me…

Continuer la lecture

Si Saint-Martial m’était conté, lettre 19

Je me dois d'aller cette fois-ci jusqu'à La Tour Blanche. Pour moi, ce nom résonne dans l'histoire familiale comme l'endroit où mon arrière-arrière-grand-mère fut élevée chez les sœurs de Sainte Marthe. Une lettre de la supérieure du couvent, datée de 1860, en atteste: Elle est adressée à ma trisaïeule pour…

Continuer la lecture
Fermer le menu
error: Content is protected !!